Comment s’assurer suite à un malus ?

0 No tags Permalink

Accident de route, trop de perte de points dans son permis de conduire, conduite en état d’ivresse, … ce sont des points qui indiquent la mauvaise qualité de votre conduite. Et pourtant, ceux-ci peuvent entraîner un malus, ce qui n’est pas du tout apprécié par l’assurance. En effet, suite à un malus, votre assureur risque d’augmenter votre prime, et notamment le Coefficient de Réduction Majoration (CRM). Et s’il s’avère que votre malus soit très élevé, la chance que vous trouvez une assurance pour vous offrir une couverture pour votre véhicule est mince. Ainsi, comment faire pour s’assurer suite à un malus ?

Le coefficient bonus/malus : ce qu’il faut savoir

Le coefficient bonus/malus est un système appliqué par tous les assureurs, soit de récompenser les bons conducteurs, et de les encourager de continuer vers cette voie, soit de pénaliser les mauvais conducteurs, en pratiquant une augmentation de prime.

Lors de la souscription à une assurance auto, ce coefficient bonus/malus est égal à 1. Puis évolue au fur et à mesure que les conducteurs agissent bien ou mal par rapport à sa conduite.

Ce coefficient bonus/malus change donc chaque année, si tout au long de l’année passée, le conducteur n’a causé aucun accident, il aura droit à un bonus de 5 % et son coefficient sera réduit de ce pourcentage et passe donc à 0,95. Ce qui vous fera bénéficier d’une réduction de 5% sur votre prime d’assurance. Et par contre, si vous avez causé d’accident au cours des 12 mois, vous serez pénalisé selon les deux cas qui suivent :

Si vous n’êtes responsable qu’à 50% dans l’accident, le malus appliqué sera de 12,5% et votre coefficient sera donc majoré à 1,125%.

Si, par contre, vous êtes responsable à 100% dans l’accident, votre malus sera alors de 25% et le coefficient sera majoré à 1,5%.

Trouver une assurance après un malus

Après un malus, votre assureur actuel a décidé d’appliquer un surplus de prime, voire même résilié le contrat. Sachez que c’est tout à fait légal. Il vous incombe ainsi de trouver un assureur qui puisse répondre à vos besoins. Et pourtant, force est de constater que les assureurs rechignent à offrir une garantie aux profils de conducteurs à haut risque. Pas de panique ! Il ne vous sera pas difficile de trouver un nouvel assureur. Face au nombre croissant des conducteurs malussés qui sont victimes de refus de la part des assurances auto, des prestataires qui leur sont exclusivement dédiés sont nés. Vous pouvez chercher ces types de prestataires.

Se tourner vers ces derniers est surtout obligatoire si votre coefficient bonus/malus atteigne les 100. Plus précisément, si votre malus est de 2 ou plus, il n’est pas rare que votre assureur refuse de vous couvrir. Dans ce cas là, les assureurs pour conducteurs malussés entrent en jeu.

Passer par une comparaison

Ce n’est pas parce que vous avez le profil de conducteur malussé que vous n’avez plus le choix. Bien au contraire, les assureurs qui vous sont exclusivement dédiés sont nombreux. Pour profiter de la meilleure offre, il est conseillé de passer par une comparaison. Pour ce faire, vous avez en main sur internet différentes plateformes de comparaison gratuite. Elles sont rapides et fiables. Vous retrouverez en quelques minutes seulement, une proposition des meilleurs prestataires dans le domaine. A vous de trouver celui qui vous convient. Les démarches sont simples. Il suffit de remplir un formulaire, et de le valider par la suite.

Attention cependant, il est conseillé de passer par un comparateur indépendant, non rattaché à une compagnie d’assurance en ligne pour avoir une réponse plus objective.

some image

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *